Amis
Ange paradoxal
Ange paradoxal (version acoustique)
Au détour d'une plage
Au revoir Marjolaine
Automate
Avertissement
Bal en solitaire
Cadeau de Dieu
Ce que je ne suis pas
Chanson d'amour
Chanson douce
Combat pour une chanson (poésie)
Communique
Coupable d'être vivant
Dans tes bras
Dansons
Devant la mer
Elle n'a fait que passer
Élodie
Extraordinaire
Fantômes
Grimoire maudit
Guerlédan
Hier
Hiver
I will kill them
Il est temps de parler
Je l'aime... Tant pis.
Je ne pense plus qu'à toi
Je vis sous le Soleil
Juste une prière
L'échec
L'inconnu
La lettre d'un fou
La prière d’Israël
Le bateau ne reviendra pas
Le ruisseau
Le tragédien
Les échos du silence
Les frontières du temps
Les poètes d'automne
Mon armoire à passé
Ne fais pas de bruit
Nuage
On ne profite pas
On s'oubliera ?
Oranger (instrumental)
Overdose de la Méthode Rose
Partir et oublier
Pas un ange, pas un démon
Puisque tu me mens
Quand on s'aimait
Quelques notes, quelques mots
Raphaëlle, fille d’Isabelle
Sache et reçois
Soir de décembre
Tu es à moi
Un autre que moi
Un sentiment bizarre
Vide
Ville
Vivo bajo el Sol
Voici mon jardin
Voyage (instrumental)
Zède




Grimoire maudit

Paroles : incognito
Musique et arrangements : Jérôme
Tous droits réservés

Réalisation et interprétation musicale : Éric Miller
Interprétation vocale : Nicolas Maintenat
Production : Jérôme


A E D A
D A D E(½ mes.) Esus4(½ mes.)
Esus4 E E

A E D A

Elle marchait dans la rue, me jetant des regards
D A D E(½ mes.) Esus4(½ mes.) Esus4 E E
Elle tenait, dans ses mains, un objet blanc et noir
A E D A
Ce secret caché ressemblait à un grimoire
D A D E A A
Et ses regards perdus n'étaient pas un hasard
A A

Refrain
F♯m D
Toute la magie, tous les mystères
A E
Toutes ses envies, toutes ses galères
F♯m D
Je veux voir son vrai visage
A E
Ce qu'elle y cache, sans mauvais présage
F♯m D A E

F♯m D A E

Sans mauvais présage
E E E


Elle m'aguichait et me le cachait
Je le regardais, elle me regardait
Un jour, je sais que je trouverai
Le moyen de lui retirer


Je l'ai eu mais je n'aurais pas dû
Car en l'ouvrant, je ne fus plus vivant
Quelle misère ! Quelle galère !
Me voilà prisonnier dans les lignes de son cahier


Coda instrumentale